SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 October 2021, Monday |

Iran : les négociations de Vienne sont proches d’un accord éventuel

Malgré les nombreux obstacles auxquels se heurtent les pourparlers sur l’accord nucléaire, le régime de Téhéran cherche à améliorer son image dans la rue iranienne en encourageant la levée imminente des sanctions.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré que les négociations de Vienne dans le cadre du Comité mixte de l’accord nucléaire approchaient du cadre d’un éventuel accord visant à « lever l’embargo illégal des États-Unis » contre l’Iran.

Dans un rapport au Président du Comité de la politique étrangère et de la sécurité nationale du Conseil consultatif islamique, Wahid Jalalzadeh, M. Zarif a passé en revue les mesures prises dans le cadre de l’accord nucléaire et les négociations à Vienne, dans le cadre desquelles six cycles ont eu lieu jusqu’à présent.

« Ce rapport contient les réalisations et les défis les plus importants dans la mise en œuvre de l’accord nucléaire au cours des six dernières années et les derniers résultats des négociations de Vienne, qui ont cristallisé l’échec de la pression extrême des États-Unis pour résister au peuple iranien », a déclaré M. Zarif.

« Ces négociations approchent des dernières semaines de travail pour le 12e gouvernement (actuel) dans le cadre d’un éventuel accord pour lever l’embargo illégal des États-Unis et j’espère compléter ce qui a été réalisé jusqu’à présent en respectant tous les droits du peuple iranien. »

Le rapport comprenait des tableaux sur les conditions des exportations de pétrole après la signature de l’accord nucléaire, les relations bancaires, le nombre de banques extérieures intermédiaires et la comparaison de la situation nucléaire actuelle avec l’accord préalable.

« La mise en œuvre de l’accord nucléaire, les efforts de l’Iran pour respecter les lignes rouges, la sortie des États-Unis de l’accord et les engagements et actions ternes de l’Europe après la sortie de l’Amérique et la guerre économique tous-out de l’administration contre le peuple iranien », indique le rapport.