SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Israël annonce la saisie d’une « cellule de contrebande » travaillant pour le Hezbollah

Dimanche, Israël a annoncé l’arrestation d’une cellule d’espionnage travaillant pour le Hezbollah libanais sous supervision iranienne, lors d’opérations de sécurité menées ces derniers mois.

Dimanche, le porte-parole des forces de défense israéliennes, Avichai Adraee, a révélé le démantèlement et l’arrestation de cellules accusées de sabotage et de contrebande d’armes et de drogue à la frontière avec le Liban.

Adraei, sur son compte Twitter, a accusé Téhéran de parrainer ces cellules, révélant que deux suspects avaient été arrêtés dans cette cellule, qui planifie « des actes de terrorisme et de contrebande à des fins subversives, sous les auspices du Hezbollah ».

À son tour, le Service général de sécurité israélien (Shin Bet) a déclaré, dans un communiqué, que:« les forces de sécurité israéliennes ont poursuivi des affaires de trafic de drogue depuis le Liban au cours de l’année écoulée (…), et des actes de contrebande comprenant des dizaines de pistolets et des dizaines de des kilogrammes de drogue ont été déjoués ».

Le communiqué ajoute:« Deux suspects d’appartenance (…) ont été arrêtés pour des actes de terrorisme et de contrebande à des fins subversives, sous les auspices du Hezbollah ».

Le communiqué disait:« Une série de réunions a eu lieu récemment entre des trafiquants de drogue et d’armes du Liban et entre des militants israéliens et palestiniens dans le but d’activer des activités subversives à l’intérieur d’Israël. Lors d’une des réunions, les participants ont confirmé que les parties derrière l’opération de contrebande sont le Hezbollah et l’Iran ».

La déclaration a révélé que deux Libanais connus pour le trafic de drogue ont rencontré les détenus israéliens, fin novembre, en Turquie, et au cours de la réunion, il a été convenu de « faire passer des armes en contrebande à Israël dans le but de les placer dans une zone cachée sur le terrain jusqu’à ce que ils sont collectés par d’autres suspects d’actes terroristes. Il a également demandé aux deux hommes d’examiner indépendamment leurs capacités à mener des opérations de sabotage à l’intérieur d’Israël ».

L’Agence générale de sécurité a confirmé que les forces israéliennes continueront d’agir contre toute tentative de violer la souveraineté et de préserver la sécurité de ses citoyens.