SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 January 2022, Thursday |

Israël approuve une nouvelle définition de l’unité « Al-Yamam »

Hier, dimanche, le gouvernement israélien a approuvé la proposition du Premier ministre Naftali Bennett et du ministre de la Sécurité intérieure Omer Bar-Lev de définir l’unité de police « Al-Yamam » comme une unité nationale anti-terroriste.

Une déclaration publiée par Bennett indique : « Il y a plusieurs semaines, à l’occasion de la fête de Hanouka, j’ai visité un entraînement pour Al-Yamam, en compagnie du ministre de la Sécurité intérieure et du chef de la police. J’ai observé les combattants d’Al-Yamam pendant leur activité, s’entraînant à ce qu’ils savent le mieux faire – contrôler l’incident terroriste, avec détermination, efficacité et professionnalisme. »

Aussi, il a ajouté : « A partir d’aujourd’hui, l’unité spéciale de police est l’unité nationale anti-terroriste de l’Etat d’Israël. Depuis de nombreuses années, les combattants et les officiers de l’unité ont sauvé de nombreuses personnes grâce à une série d’opérations. Je vous le dis, nous sommes entre de bonnes mains, l’objectif que j’ai fixé devant Al-Yamam, est d’être la meilleure unité anti-terroriste du monde. »

Et cette décision vise à renforcer les capacités d’Al-Yamam, et s’appuie sur le travail de l’équipe de dirigeants du Conseil national de sécurité israélien de ces dernières années, qui a recommandé de faire avancer ce processus.

Afin de mettre en œuvre cette décision, le bureau du Premier ministre a alloué 10 millions de shekels pour améliorer les capacités et les moyens utilisés par l’unité, intensifier le système de combat, augmenter les effectifs et accroître l’efficacité opérationnelle, en mettant l’accent sur les moyens de combat et l’infrastructure de formation.