SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Israël classe six organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme comme « terroristes »

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a classé six organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme bien connues comme « terroristes », selon une liste publiée vendredi par le ministère israélien de la Justice.

Les institutions classées sont : La Conscience pour le soin des prisonniers et les droits de l’homme, le Mouvement international pour la défense des enfants – Palestine, Al-Haq, l’Union des comités de travail agricole, l’Union des comités de femmes arabes, et le Centre Bissane pour la recherche et le développement.

En outre, le ministère de la Justice a déclaré dans un communiqué que ces institutions sont « liées au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), et qu’entre 2014 et 2021, elles ont obtenu plus de 200 millions d’euros de plusieurs pays européens, et que des dizaines de fonctionnaires de ces institutions sont liés au Front populaire de libération de la Palestine, de différentes manières, certains d’entre eux ont même été impliqués dans le meurtre de l’Israélienne Rina Shnerb. Cependant, les gouvernements successifs ont ignoré ces faits pendant des années. »

Gerald Steinberg, président d’organisation non gouvernementale (ONG) Monitor, a déclaré que: « bien que le FPLP soit une organisation terroriste déclarée aux États-Unis, en Israël, au Canada et dans l’Union européenne, de nombreux gouvernements européens ont continué à investir dans des ONG associées au FPLP pendant 20 ans, en exploitant au maximum l’argent du contribuable. »

    la source :
  • RT