SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Israël croit que l’Occident pourrait conclure un meilleur accord avec l’Iran

Un législateur israélien a déclaré qu’Israël pensait que les puissances occidentales pouvaient parvenir à un meilleur accord nucléaire avec l’Iran, à un moment où les tentatives de relancer l’accord de 2015 semblent toucher à leur fin.

Ram Ben Barak, président de la commission parlementaire des affaires étrangères et de la défense, a déclaré dans une interview à la radio sur 102 FM d’Israël : « Nous devons forger un bien meilleur accord qui porte un bâton beaucoup plus long. C’est ce que nous ne voyons pas.

L’accord nucléaire semblait être sur le point de reprendre en mars, mais les pourparlers indirects entre Téhéran et Washington ont ensuite échoué sur plusieurs problèmes, y compris l’insistance de l’Iran pour que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ferme ses enquêtes sur les traces d’uranium trouvées sur trois sites non divulgués.

Après les pourparlers indirects de 16 mois entre Téhéran et Washington, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a déclaré que le bloc avait fait une offre finale pour surmonter un obstacle à la relance de l’accord.

Ben-Barak a déclaré que les enquêtes ouvertes et les inspections futures étaient les principales préoccupations d’Israël dans l’accord actuel, ajoutant que « nous devons obtenir des réponses honnêtes et réelles sur ce qu’ils ont fait là-bas ».

L’Iran a déclaré que les enquêtes étaient motivées par des considérations politiques.

Ben Barak, qui était auparavant directeur adjoint du renseignement israélien, a déclaré que l’Iran n’était pas aussi puissant que certains pourraient le penser qu’il subit le poids des sanctions, notant que cela pourrait le pousser à abandonner complètement ses ambitions nucléaires, que ce soit par la diplomatie ou la force militaire.

 

    la source :
  • Reuters