SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Israël nomme le nouveau chef du service de sécurité Shin Bet

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé aujourd’hui la nomination de « R » au poste de chef du service de sécurité Shin Bet, pour succéder à l’actuel président Nadav Argaman. « R » était actuellement l’adjoint d’Argaman.

Selon la chaîne israélienne « i24news », le communiqué publié par le bureau de Bennett indique que « R » est un combattant courageux et un excellent leader, sans aucun doute, qui conduira l’agence vers de nouveaux sommets d’excellence pour le bien de la sécurité d’Israël. La chaîne n’a pas mentionné le nom du nouveau chef du Service de sécurité générale dans son intégralité, et la nouvelle s’est limitée à une lettre de son nom.

Selon le rapport du diffuseur officiel, « R » est marié et père de trois enfants. Il est titulaire d’un premier diplôme en sciences politiques et en philosophie de l’université de Tel Aviv et d’un second diplôme en administration publique de l’université de Harvard. Il est aujourd’hui le chef adjoint du service de sécurité Shin Bet. Il a effectué son service militaire en tant que combattant dans l’unité des opérations. Il a ensuite rejoint le Shin Bet en tant qu’enquêteur dans l’unité des opérations.

Dans le cadre de son service, R. a combattu et supervisé de nombreuses opérations dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et au Liban, et en 2011, il a été nommé chef du département des opérations au Shin Bet, et en 2016, il a été nommé chef du département responsable de la formation des forces dans l’organisation, et en 2018, il a été nommé chef adjoint du service de sécurité Shin Bet.

L’actuel chef de l’appareil, Nadav Argaman, a obtenu une prolongation de son mandat jusqu’en octobre prochain, ce qui constitue la deuxième fois au cours de laquelle son mandat a été prolongé, puisqu’il était prévu qu’il termine ses fonctions à la fin du mois de mai dernier, et que son mandat avait été prolongé une première fois en avril pour quatre mois par une décision émise par l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu.

    la source :
  • RT