SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

Israël : Nous avons perturbé le projet de l’Iran qui consiste à placer des centaines de missiles en Syrie et au Liban

Après des articles de la presse hébraïque qui parlaient des « soupçons de Tel Aviv d’une nouvelle tentative iranienne de faire passer des armes par l’aéroport international de Beyrouth », l’armée de l’ennemi israélien a admis, aujourd’hui mercredi, avoir ciblé un convoi d’armes iranien aux frontières de la Syrie et de l’Irak il y a plusieurs semaines.

Dans le même temps, le chef d’état-major de l’armée ennemie, Aviv Kochavi, a annoncé que le projet de l’Iran consistant à placer des centaines de missiles sol-air en Syrie et au Liban avait été complètement interrompu.

Il a également ajouté que « l’armée israélienne a empêché environ 400 opérations cette année avec l’aide du Service général de renseignement (Shin Bet ou Shabak) et des gardes-frontières. »

Contrebande d’armes par l’aéroport de Beyrouth

Il convient de noter que le journal « Times of Israel » a révélé, jeudi dernier, que Tel Aviv soupçonne une nouvelle tentative iranienne de faire passer des armes en contrebande par l’aéroport international de Beyrouth, avec l’aide de la compagnie aérienne « Meraj », qui a récemment commencé à exploiter des vols directs entre Téhéran et la capitale libanaise.

Le journal a également ajouté que le rapport, diffusé par la chaîne de télévision israélienne 12, indiquait que Tel-Aviv enquêtait sur la tentative de Téhéran d’établir un couloir pour la contrebande d’armes sur des vols civils à bord des avions de la compagnie à destination de Beyrouth.

Il a également indiqué que cette idée de créer un nouveau couloir de contrebande est née du fait qu’Israël a contrecarré des tentatives de transport d’armes iraniennes par la capitale syrienne, Damas, et a ajouté qu’Israël a menacé de lancer des frappes sur l’aéroport de Beyrouth pour contrecarrer la livraison de cargaisons d’armes, comme il l’a fait auparavant à Damas.