SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 December 2022, Friday |

Israël: Nous ne permettrons pas à l’Iran de devenir un État nucléaire

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid a réitéré la menace de l’Iran d’une attaque militaire contre lui, et que l’Iran est intéressé à lever les sanctions afin de financer son programme nucléaire et « le réseau terroriste qu’il répand dans le monde ».

Cela s’est produit lors de sa participation à une réunion de la commission des affaires étrangères et de la sécurité de la Knesset aujourd’hui, lundi.

Lapid a évoqué la reprise des négociations entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne aujourd’hui.

« C’est le défi central de la politique étrangère et de sécurité israélienne », a-t-il déclaré. Pour empêcher le programme nucléaire iranien.  »

Lapid a indiqué que, « Ces derniers mois, nous avons eu un dialogue approfondi avec tous les pays impliqués dans ces négociations, en particulier avec les États-Unis, bien sûr, mais pas seulement avec eux.

Je suis allé à Moscou, Paris, Londres et Washington, bien sûr. »

Il a ajouté : « Nous leur avons dit à tous clairement qu’Israël ne permettrait pas à l’Iran de devenir un État au seuil nucléaire.

Bien sûr, nous préférons travailler en coopération internationale, mais s’il le faut, nous travaillerons seuls. Nous nous défendrons avec notre propre sécurité.  »

Lapid a poursuivi: « Nous avons examiné devant nos alliés de nombreux renseignements solides, non seulement des opinions et des positions, mais des documents de renseignement qui prouvent qu’Iram trompe de manière complètement systématique. »

Selon Lapid, « Tout ce qui les intéresse, c’est de lever les sanctions et d’injecter des milliards de dollars dans le programme nucléaire, le Hezbollah, la Syrie, l’Irak, le réseau terroriste qu’ils répandent dans le monde ».

Lapid a affirmé: « Nous nous opposons à l’accord, dans lequel il n’y a aucune possibilité de supervision réelle sur le programme nucléaire iranien, ou sur l’argent iranien, ou sur le réseau terroriste iranien.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a déclaré lors d’une conférence de presse à Téhéran: « Aujourd’hui, une nouvelle série de pourparlers commence à Vienne.

L’ordre du jour est la question des garanties et la vérification que les sanctions américaines seront levées en cas de retour à l’accord, selon ce qui a été cité par l’agence de presse officielle IRNA.

Le ministre iranien a ajouté: « La chose la plus importante pour nous est d’atteindre un point où nous pouvons vérifier que le pétrole iranien sera vendu facilement et sans aucune limite.

Et que l’argent en échange de ce pétrole sera viré en devises étrangères sur des comptes bancaires appartenant à l’Iran, et que nous pourrons bénéficier de toutes les retombées économiques dans différents secteurs.

Amir Abdollahian a déclaré: « Nous sommes parvenus à un document commun sur la question nucléaire et les sanctions. Aujourd’hui, les premières négociations sur ce document commun vont commencer. «