SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Israël : Nous sommes prêt à vivre aux conditions avec un nouvel accord nucléaire avec l’Iran

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a révélé dans une interview au magazine Foreign Policy qu’Israël serait prêt à vivre avec un nouvel accord nucléaire avec l’Iran, les États-Unis ayant un plan alternatif si l’Iran ne s’y conformait pas.

Gantz a demandé que le plan alternatif américain inclue une large pression économique sur l’Iran si les pourparlers échouaient.

Il a également laissé entendre qu’Israël avait un troisième plan, qui pourrait impliquer une action militaire, d’autant plus que l’armée israélienne préparait ses actions pour arrêter les progrès nucléaires de l’Iran.

Cela intervient alors que les experts qui étudient de nouvelles données tirées de récents rapports de l’AIEA révèlent que l’Iran a la capacité de produire du combustible pour fabriquer une ogive nucléaire en un mois, selon un rapport du New York Times.

Le rapport, publié lundi par l’Institut pour la science et la sécurité internationale, un groupe indépendant spécialisé dans l’analyse des conclusions de l’agence des Nations Unies, a conclu que la pureté de 60% de l’uranium iranien pendant l’été avait eu un impact significatif, le rendant capable de produire du carburant à bombe unique en un mois, alors qu’il pourrait produire un deuxième combustible d’arme en moins de trois mois, et le troisième en moins de cinq mois.

Dimanche, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a appelé les grandes puissances à mettre fin au développement du programme nucléaire iranien.

Le Premier ministre israélien a ajouté que l’Iran avait atteint un stade très avancé de son programme nucléaire et a poursuivi : « Nous savons comment faire face à l’Iran et nous le ferons. »

« L’Iran ne respecte pas les accords qu’il a signés, et il n’y a aucune raison de croire qu’il respectera les accords futurs », a déclaré Gantz. Il est temps de travailler.

Il a appelé les États qui sont encore membres de l’accord nucléaire à imposer des sanctions en vertu de la Convention.

    la source :
  • alarabiya