SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Journal allemand : L’OTAN augmente l’état de préparation au combat des forces de réaction rapide en raison de la Russie

Le journal allemand « Welt » rapporte aujourd’hui, mercredi, que l’OTAN a relevé le niveau de préparation au combat de ses forces de réaction rapide (NATO Response Force, NRF) « en raison des actions de la Russie. »

« En raison de l’accumulation des forces russes près de la frontière avec l’Ukraine, l’OTAN a répondu par la première action militaire tangible et a relevé le niveau de préparation de ses 40 000 soldats pour une réponse rapide », écrit le journal, citant un haut diplomate de l’OTAN sous couvert d’anonymat.

Selon le responsable, le « groupe opérationnel interarmées à très haut niveau de préparation », qui fait partie des forces de dissuasion rapide, doit, à partir de lundi, être « prêt à se déployer dans la zone de crise dans les cinq jours », alors que ces délais étaient de sept jours auparavant.

Et le journal ajoute que l’état de préparation d’autres unités des forces de dissuasion rapide, telles que les forces spéciales et les unités de soutien logistique, a également été renforcé.

Selon « Welt », le Conseil de l’Atlantique Nord a pris la décision à cet égard la semaine dernière, bien que le journal souligne que le porte-parole officiel de l’alliance n’a pas confirmé cette information, et a seulement indiqué que « la politique de l’OTAN envers la Russie reste constante ce qui est représenté par la défense et le dialogue. »

La Russie a souligné à plusieurs reprises qu’elle n’avait pas l’intention de lancer une quelconque opération contre l’Ukraine, soulignant que toutes les informations à ce sujet sont fausses et que le but de ces allégations est de faire monter la tension dans la région et d’enflammer la discours anti-russe en vue de nouvelles sanctions économiques.