SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Kiev se réveille avec les attaques des avions suicide « Kamikazes »

Le bureau présidentiel ukrainien a annoncé (lundi 17-10-2022) que Kiev était la cible de « drones suicide ». Andreï Yermak, directeur du bureau du président ukrainien, a déclaré sur l’application de messagerie « Telegram » que la capitale, Kiev, avait été bombardée aujourd’hui par des drones « kamikazes ».

Le maire de Kiev avait confirmé que des explosions avaient eu lieu dans le quartier Shevchenkivsky, dans le centre de la capitale ukrainienne, notant que plusieurs immeubles d’habitation avaient été détruits en raison du bombardement. Puis il a de nouveau signalé l’apparition de deux nouvelles explosions dans le centre de la capitale.

Plus tôt, il a été signalé que 3 explosions ont été entendues à Kiev, où les sirènes se sont déclenchées peu avant les explosions. Une alerte aérienne a été déclarée à Kiev, ainsi que dans sept autres régions d’Ukraine. On a également signalé des incendies dans des installations d’infrastructure dans la ville de Nikolaev.

Un gouverneur local a également déclaré qu’un incendie massif s’est déclaré dans une installation d’infrastructure énergétique dans la région de Dnipropetrovsk en Ukraine après le bombardement. « Nos forces de défense aérienne ont détruit trois missiles ennemis… un missile a touché une installation d’infrastructure énergétique, a déclaré Valentin Reznichenko, gouverneur de la région, sur Telegram. Il y a un grand incendie ».

D’autre part, selon les dernières informations des services de renseignement britanniques, les problèmes logistiques auxquels sont confrontées les forces russes dans le sud de l’Ukraine se sont aggravés après l’endommagement d’un important pont menant à la Crimée le 8 octobre.

« Avec la pression de la présence russe à Kherson et la détérioration des voies d’approvisionnement à travers la Crimée, la ligne de communication terrestre à travers l’oblast de Zaporijjia est devenue encore plus importante pour la poursuite de l’occupation russe », a déclaré le ministère britannique de la Défense dans une circulaire sur Twitter.

Selon cette information, les forces russes dans le sud de l’Ukraine augmenteraient probablement le flux de fournitures logistiques passant par Mariupol pour tenter de compenser la réduction des mouvements sur le pont.

    la source :
  • Reuters