SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Kovalchuk : l’Ukraine va gagner la guerre et reprendre le contrôle de tous ses territoires

Un officier de haut rang de l’armée ukrainienne a révélé l’intention de la Russie de lancer une opération majeure en Ukraine depuis le nord, qui pourrait coïncider avec le premier anniversaire de la tentative de Moscou de contrôler Kiev en février dernier.

Le général de division Andrei Kovalchuk a déclaré que le président russe Vladimir Poutine pourrait ordonner l’entrée en guerre de millions de soldats alors que l’offensive russe est bloquée face à la résistance farouche des Ukrainiens.

« Les forces armées ukrainiennes seront prêtes, même pour combattre des millions de Russes, mais nous aurons besoin d’un soutien plus létal de la part des alliés occidentaux, notamment des armes à sous-munitions (un type d’arme que de nombreux pays, dont le Royaume-Uni, ont interdit) », a ajouté Kovalchuk.

Dans une interview accordée au réseau britannique « Sky News », Kovalchuk a souligné que l’Ukraine va gagner la guerre et reprendre le contrôle de tous ses territoires, y compris la Crimée.

Il a également mis en garde contre des combats très violents auxquels les forces ukrainiennes n’ont pas encore assisté, évoquant la possibilité que les forces russes ouvrent un nouveau front aux frontières nord de l’Ukraine, c’est-à-dire en passant par le Bélarus, pour viser Kiev.

Le commandant militaire a expliqué : « Nous étudions la possibilité d’une attaque depuis le Bélarus à la fin du mois de février, ou peut-être à un moment ultérieur. Nous sommes en train de nous préparer à cela, et nous suivons de près ces préparatifs. »

Kovalchuk a noté que « si Poutine essaie pour la deuxième fois, en s’appuyant sur les 300 000 soldats restants qu’il a rassemblés pendant l’été, l’Ukraine sera plus prête à les repousser cette fois. »

Kovalchuk a indiqué qu’il était possible que le président russe ordonne une mobilisation totale en Russie, ce qui permettrait d’envoyer des millions d’hommes au combat.

Concernant la question de savoir si l’Ukraine sera capable de faire face à une force aussi importante, Kovalchuk a déclaré : « Si Poutine fait une mobilisation totale, nos partenaires doivent être prêts à nous fournir toute la force et les moyens nécessaires pour arrêter une armée composée d’un million d’hommes. »

En parlant à Sky News, Kovalchuk a confirmé ce qui suit :

Il est nécessaire que les armes occidentales envoyées en Ukraine deviennent plus meurtrières afin de repousser toute attaque russe majeure.

Nous avons besoin de plus d’armes collectives comme les mitrailleuses et les armes à sous-munitions.

La victoire de l’Ukraine dans cette guerre représente la victoire de l’ensemble du monde civilisé.

À court terme, l’Ukraine a besoin des armes des alliés occidentaux destinées aux opérations offensives.

Nous avons besoin de chars, d’avions et d’un système de défense aérienne qui soit fiable et efficace à au moins 95 %.

Le commandant militaire a parlé de l’opération menée par ses forces pour récupérer de vastes territoires sur la rive ouest du fleuve Dnipro dans le sud, y compris la capitale régionale Kherson le 11 novembre, et a déclaré que l’objectif ultime était de détruire tous les soldats russes sur la rive ouest du fleuve, cependant, le manque de munitions a fait que les Russes ont finalement pu se retirer.

La contre-attaque n’a été couronnée de succès qu’à hauteur de 50 à 60 %, et les forces russes se sont depuis déplacées pour combattre les positions ukrainiennes à l’est, en étant toujours capables de lancer également des frappes d’artillerie sur la rive occidentale du fleuve.

Les gens risquent de mourir de froid alors que la Russie attaque le réseau électrique de l’Ukraine.

Poutine pourrait utiliser les futurs pourparlers de paix « comme un prétexte pour réarmer et recruter des forces ».

    la source :
  • Sky News Arabia