SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

La Banque mondiale a approuvé deux dons d’un montant total de 170 millions de dollars pour le Yémen

Aujourd’hui, mercredi, le gouvernement yéménite a annoncé qu’il avait obtenu de la Banque mondiale l’approbation de deux dons d’un montant total de 170 millions de dollars pour la mise en œuvre de deux projets qu’il a qualifiés d’importants et de vitaux.

L’agence de presse publique yéménite, Saba, a rapporté que « le conseil d’administration de la Banque mondiale a accepté aujourd’hui d’accorder deux dons au Yémen, pour un total de 170 millions de dollars, afin de mettre en œuvre deux projets importants et vitaux ».

Et l’agence a cité le ministre yéménite de la planification et de la coopération internationale, qui a déclaré que « l’approbation des deux dons de l’Association internationale de développement et du Fonds de la Banque pour aider les pays les plus pauvres est le résultat des efforts inlassables du ministère de la planification pour inciter les donateurs et activer la coopération conjointe avec les institutions donatrices internationales sœurs et amies. »

Aussi, il a ajouté : « Les deux dons soutiendront deux importants projets vitaux, à savoir – la deuxième phase du deuxième projet d’urgence pour les services urbains intégrés au Yémen, et un nouveau projet pour les routes rurales afin de fournir des couloirs vitaux pour livrer la nourriture aux groupes les plus nécessiteux et améliorer la liaison des agriculteurs à leurs marchés. »

Selon l’agence Saba, « le volume total des subventions accordées par l’Association internationale de développement au Yémen depuis 2016 est passé à 2,89 milliards de dollars dans le cadre de projets de secours et de développement mis en œuvre par les agences des Nations unies. »

Le 13 octobre, le gouvernement yéménite internationalement reconnu a annoncé que les pertes cumulées de l’économie yéménite depuis le début du conflit dans le pays dépassaient 100 milliards de dollars.

De plus, le Yémen est le théâtre de violentes batailles depuis près de 7 ans entre le groupe Ansar Allah « Houthis » et les forces alliées d’une part, et l’armée yéménite affiliée au gouvernement internationalement reconnu, soutenue par une coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite, d’autre part, pour rétablir de vastes zones contrôlées par le groupe, dont la capitale, Sanaa.

Le conflit sanglant au Yémen a fait des centaines de milliers de morts et de blessés ; Ainsi que des déplacements de population, et la propagation d’épidémies et de maladies.