SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Chambre des représentants des États-Unis adopte une loi bloquant les drones de l’Iran

Vendredi, la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis a adopté une loi visant à arrêter les drones iraniens.

Le président de la commission, Gregory Meeks, a déclaré que l’Iran et ses milices alliées avaient été de plus en plus agressifs avec des attaques de drones ces derniers mois.

Il a également ajouté que « les milices alliées à Téhéran ciblent les forces américaines, les navires marchands et nos partenaires. »

Une menace constante

Il a également souligné que le Congrès ne tolérera pas les attaques de ces milices, soulignant que l’administration du président Joe Biden s’occupe sérieusement de cette question.

Pour sa part, le principal républicain de la commission, Michael McCaul, a déclaré que « la propagation des drones iraniens est une menace constante pour nous et nos alliés au Moyen-Orient », soulignant que « les attaques lancées par l’Iran et ses milices, y compris la milice des Houthis, sont intolérables. »

Imposer des sanctions

Il convient de noter qu’un groupe de représentants républicains et démocrates à la Chambre des représentants des États-Unis a présenté, le 1er décembre, un projet de loi visant à mettre fin aux activités des drones iraniens. Le projet stipulait la sanction de toute forme de coopération avec l’Iran dans le domaine des activités des drones.

De plus, il précise que les sanctions américaines contre le programme d’armement conventionnel de l’Iran en vertu de la CAATSA incluent également la fourniture, la vente ou le transfert de drones de combat à destination ou en provenance de l’Iran.

Il a également souligné la nécessité d’empêcher Téhéran et ses milices alliées d’acquérir un « drone » qui pourrait être utilisé dans des attaques contre les États-Unis ou ses partenaires.

    la source :
  • alarabiya