SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 February 2023, Wednesday |

La Chine avertit le G7 : les petits groupes ne gouvernent pas le monde

La Chine a averti dimanche les dirigeants du G7 que l’époque où de « petits » groupes de pays décidaient du devenir du monde était terminée, dans une attaque contre les démocraties les plus riches du monde après qu’elles aient cherché à adopter une position unifiée vis-à-vis de Pékin.

« L’époque où un petit groupe de pays dictait les décisions mondiales est révolue », a déclaré un porte-parole de l’ambassade de Chine à Londres.

« Nous avons toujours pensé que les pays, grands ou petits, forts ou faibles, pauvres ou riches, sont égaux, et que les affaires mondiales devraient être gérées par une consultation entre tous les pays », a-t-il ajouté.

La croissance de la Chine en tant que grande puissance mondiale est considérée comme l’un des principaux facteurs géopolitiques de l’ère moderne, avec la chute de l’Union soviétique en 1991 qui a mis fin à la guerre froide.

Le Groupe des Sept, dont les dirigeants se réunissent dans le sud-ouest de l’Angleterre, est à la recherche d’une réponse unie à l’affirmation croissante du président Xi Jinping après l’étonnante ascension économique et militaire de la Chine au cours des 40 dernières années.

La puissance croissante de la Chine

Les dirigeants du groupe, à savoir les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, la France et le Japon, veulent profiter de leur rassemblement dans la station touristique anglaise de Carbis Bay pour montrer au monde que les démocraties les plus riches peuvent offrir une alternative à l’influence croissante de la Chine.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a dirigé une discussion du G7 sur la Chine samedi et a appelé les dirigeants à proposer une approche unifiée pour relever les défis posés par la Chine, a indiqué une source.

Le Groupe des Sept a l’intention de présenter un plan d’infrastructure pour les pays en développement qui pourrait rivaliser avec l’initiative « Belt and Road », qui représente plusieurs milliards de dollars.

Pékin a plusieurs fois répondu avec force à ce qu’elle considère comme des tentatives des puissances occidentales de la contenir, affirmant que de nombreuses grandes puissances sont encore sous le contrôle d’une mentalité impériale dépassée après avoir humilié la Chine pendant des années, selon Reuters.