SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Chine dément à nouveau avoir envoyé des armes et de l’argent à la Russie

L’ambassadeur de Chine aux États-Unis, Qin Gang, a confirmé, dimanche, que Pékin n’envoie pas d’aide militaire à Moscou pour l’utiliser dans sa guerre contre l’Ukraine, mais il n’a pas précisé si cette position serait maintenue à l’avenir.

Dans une interview accordée à CBS, l’ambassadeur chinois a démenti que la Chine envoie de l’argent et des armes à la Russie, déclarant : « Il y a des informations trompeuses sur le fait que la Chine fournit une aide militaire à la Russie. Nous rejetons cela ». Mais l’ambassadeur a évité d’indiquer si cette position serait maintenue à l’avenir.

Et concernant la possibilité que Pékin le fasse à l’avenir, il a déclaré : « Ce que fait la Chine, c’est envoyer de la nourriture, des médicaments, des sacs de couchage et du lait maternisé », ajoutant : « Il n’y a pas d’armes ni de munitions pour aucune partie, et nous sommes contre la guerre. Nous ferons de notre mieux pour désamorcer la crise. »

Quant aux déclarations du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, samedi, selon lesquelles Moscou et Pékin vont se rapprocher en raison de ce qui se passe, Gang a noté que « la Chine et la Russie jouissent de relations de confiance qui ont été construites pendant de nombreuses années, au cours desquelles nous avons discuté de nombreuses questions, et nous avons également de longues frontières communes (Plus de quatre mille kilomètres), nous avons beaucoup d’intérêts communs et ces relations de confiance avec la Russie nous donnent une position unique. »

Cette déclaration intervient deux jours après que le président américain Joe Biden a averti son homologue chinois Xi Jinping qu’il y aurait des « conséquences » si Pékin soutenait la Russie avec des équipements militaires.

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, la Chine s’est abstenue d’exhorter le président Vladimir Poutine à retirer ses forces d’Ukraine.

En réponse à une question visant à savoir si Xi Jinping avait demandé à Vladimir Poutine de mettre fin à son invasion de l’Ukraine, Gang a déclaré : « Le deuxième jour de l’opération militaire russe, le président Xi Jinping s’est longuement entretenu avec le président Vladimir Poutine, et lui a demandé d’envisager de reprendre les négociations », notant que ce dernier a écouté le conseil, « et nous avons assisté à quatre cycles de négociations de paix. »

En outre, Gang a souligné que la Chine ne coupera pas ses relations commerciales avec Moscou et n’imposera pas de sanctions économiques comme l’ont fait les pays occidentaux.

Il a défendu le refus de Pékin de condamner l’attaque militaire russe, en disant : « D’une part, nous soutenons les objectifs et les principes des Nations unies, qui incluent le respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale de tous les pays, y compris l’Ukraine, et d’autre part, nous voyons une complexité dans l’histoire de la question ukrainienne. »

    la source :
  • Alhurra