SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

La Chine refusera d’imposer des sanctions à la Russie

La Chine a annoncé qu’elle n’avait pas l’intention de prendre des mesures pour imposer des sanctions à la Russie pour sa reconnaissance de l’indépendance des régions de Donetsk et de Lougansk vis-à-vis de l’Ukraine, soulignant son rejet de toute restriction unilatérale.

« Il est clair que vous ne comprenez pas pleinement la politique du gouvernement chinois. La Chine s’oppose toujours à toute sanction unilatérale illégale », a déclaré mercredi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, en réponse à la question d’un journaliste qui voulait savoir si Pékin allait imposer des sanctions à Moscou en raison des développements dans le Donbass.

La porte-parole a souligné que le gouvernement chinois ne considérait pas les sanctions comme un moyen efficace de régler les différends.

Cette décision intervient après que les États-Unis et l’Union européenne ont annoncé qu’ils allaient imposer de nouvelles sanctions à la Russie, sur fond de décision de Moscou de reconnaître les régions autoproclamées de Donetsk et de Lougansk dans le sud-est de l’Ukraine en 2014.

Les sanctions concernaient notamment des banques russes et des hommes d’affaires de premier plan proches de Poutine. Les sanctions européennes ont touché 27 entités russes.

La tension croissante entre la Russie et l’Occident s’est accentuée au cours des deux derniers jours, dans un contexte marqué par la décision de Poutine concernant les deux régions de l’est de l’Ukraine, et l’envoi de forces, qu’il a qualifiées de forces de maintien de la paix, sur le territoire ukrainien.

Kiev appelle à une augmentation de la pression internationale sur Moscou afin de la dissuader, se félicitant des récentes sanctions prises à l’encontre de Moscou et demandant qu’elles soient plus nombreuses afin de l’empêcher de mener d’autres « agressions », comme il l’a décrit.