SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

La Chine rejette le terme « invasion »

La Chine a une fois de plus appelé toutes les parties impliquées dans la situation en Ukraine à faire preuve de retenue et a rejeté le terme « invasion » rapporté par certains médias étrangers au sujet de l’attaque russe contre l’Ukraine.

Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a fait ces remarques dans un communiqué de presse.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré qu’il surveillait de près la situation en Ukraine.

Jeudi, Moscou a annoncé la suspension de la navigation dans la mer d’Azov entre la Russie et l’Ukraine, où les forces russes ont lancé une opération militaire jeudi matin, ont rapporté les agences de presse russes.

« La navigation dans les eaux de la mer d’Azov est suspendue depuis 4 heures du matin (01h00 GMT) jusqu’à nouvel ordre », a déclaré l’agence de presse russe Rosmorichflot, citée par l’agence de presse Interfax.

En Corée du Sud, le président Moon Jae-in a exprimé jeudi ses regrets pour l’opération de la Russie en Ukraine, annonçant l’adhésion de son pays aux sanctions contre la Russie.

« Le président Moon Jae-in a exprimé ses regrets pour l’invasion russe de l’Ukraine et a annoncé l’adhésion de la Corée du Sud aux sanctions contre la Russie », a déclaré le secrétaire présidentiel principal aux communications publiques.

Moon Jae-in a déclaré « L’utilisation de la force qui entraîne des pertes dans la vie ne peut en aucun cas être exonérée ».

Il a ajouté: « La Corée du Sud se joindra aux sanctions internationales contre la Russie, où il a regretté l’attaque de Moscou contre l’Ukraine ».

Moon a également demandé au gouvernement de faire tout ce qui est en son pouvoir pour assurer la sécurité des citoyens sud-coréens en Ukraine.

 

    la source :
  • alarabiya