SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

La Chine renforce ses capacités nucléaires en construisant 119 silos de lancement de missiles intercontinentaux

Les autorités chinoises ont commencé à construire 119 lanceurs de missiles balistiques intercontinentaux dans le nord-ouest du pays, a rapporté le Washington Post.

Le journal a cité le James Martin Center for the Study of Non-Proliferation Issues du Middlebury Institute qui a déclaré que les autorités chinoises construisent 119 lanceurs de missiles balistiques intercontinentaux dans une zone désertique près de la ville de Yumen, dans la province du Gansu, ce qui pourrait signaler un renforcement significatif des capacités nucléaires de Pékin.

Les images de satellites commerciaux reçues par le centre montrent que des travaux sont menés dans un réseau de centaines de kilomètres carrés, y compris près de 119 chantiers de construction identiques contenant les mêmes éléments que « les installations de lancement de missiles balistiques à pointe nucléaire de la Chine », et le rapport du journal indique que les chercheurs ont identifié sur ces images un « centre de commandement partiellement construit ».

« La construction de plus de 100 lance-roquettes, si elle est achevée, deviendra un changement historique pour la Chine, qui considère qu’elle dispose d’un réservoir relativement petit de 250 à 350 ogives », a déclaré le Washington Post.

« Cependant, le nombre réel de missiles prévus pour être déployés dans ces installations est inconnu, mais il pourrait être beaucoup plus faible car la Chine a déjà mis en place des silos fictifs »,comme a noté le rapport.

« La Chine renforce partiellement ses capacités nucléaires pour soutenir le facteur de dissuasion », a déclaré le James Martin Center, ajoutant que Pékin cherchait un arsenal nucléaire, dont certaines parties resteront après une éventuelle première frappe des États-Unis et suffiront à contourner les défenses antimissiles américaines.