SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

La Coalition arabe lance des frappes aériennes sur la capitale du Yémen Sanaa

Tôt dimanche, la coalition arabe combattant au Yémen a commencé des frappes aériennes sur des sites de milices houthies soutenues par l’Iran dans la capitale du Yémen, Sanaa, selon l’agence de presse saoudienne (SPA).

Plus tôt samedi, les forces de la coalition ont pris pour cible des positions Houthi dans le port de Hodeidah.

Selon la SPA, les Houthis se sont vu accorder un délai de trois heures pour retirer toutes les armes des ports de Hodeidah et de Salif, ainsi que de l’aéroport international de Sanaa.

Les raids font suite à une série de frappes aériennes sur les infrastructures énergétiques saoudiennes par les Houthis vendredi.

Vendredi, un incendie s’est déclaré dans deux cuves d’un site de distribution de produits pétroliers.

Les téléspectateurs du Grand Prix de Formule 1 ont pu voir la fumée de l’incendie à seulement 11 kilomètres.

Vendredi, neuf drones houthis qui visaient prétendument le Royaume ont apparemment été arrêtés.

Un drone visait Najran, tandis qu’un missile balistique visait Jazan.

Samedi, la milice Houthi a annoncé un moratoire de trois jours sur les frappes de missiles et de drones contre l’Arabie saoudite.

Lors d’un discours diffusé à la télévision, Mahdi Mashat, le chef du bureau politique des Houthis, a déclaré un arrêt de trois jours des opérations offensives terrestres au Yémen, en particulier dans la zone productrice de gaz de Marib.

Mashat a déclaré que l’organisation était disposée à libérer tous les détenus, y compris le frère du président yéménite Abed Rabbo Mansour Hadi.

    la source :
  • alarabiya