SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

La coalition révèle des preuves de l’implication de la milice du Hezbollah au Yémen

La Coalition pour soutenir la légitimité au Yémen a révélé cet après-midi, dimanche, dans un briefing complet sur la crise yéménite, des preuves prouvant l’implication du terroriste libanais Hezbollah au Yémen et l’utilisation de l’aéroport pour cibler l’Arabie saoudite.

Le porte-parole officiel, le colonel Turki Al-Maliki, a déclaré lors de la conférence de presse de dimanche que « les Houthis n’ont pas la décision de faire partie de la solution politique au Yémen. »

Al-Maliki a souligné que « le régime iranien parraine les armes dans la région et procède à la destruction et à la dévastation », notant que « la milice des Houthis a adopté l’idéologie sectaire de l’Iran. »

Al-Maliki a également évoqué le rôle de Téhéran dans l’alimentation de « la pensée sectaire en Irak, en Syrie et au Liban ».

Le porte-parole officiel de la coalition a ajouté que « la guerre au Yémen est intellectuelle, sociale et sectaire, comme c’est le cas au Liban. »

Lors de sa conférence de presse, Al-Maliki a souligné que « la solution politique au Yémen est la meilleure solution », expliquant que « la milice des Houthis a rejeté tous les efforts des Nations Unies pour résoudre la crise politiquement. »

Aussi, le porte-parole a accusé la milice des Houthis « d’exploiter l’accord de désescalade et de déplacer ses forces sur plusieurs fronts », soulignant que « la coalition surveille les mouvements de la milice des Houthis 24 heures sur 24. »

Et, Al-Maliki a déclaré que « la tentative de la milice des Houthis de contrôler Ma’rib menace 3 millions de Yéménites », révélant que l’ambassadeur iranien auprès des Houthis, Hassan Erlo, dirigeait les opérations militaires au Yémen.

Al-Maliki a ajouté que « les efforts de la coalition ont contribué à sécuriser la navigation en mer Rouge », notant que « la milice des Houthis a pris l’aéroport de Sanaa comme point de lancement de missiles balistiques. »

En outre, il a déclaré que « 100 bateaux ont été lancés par la milice des Houthis et détruits par la coalition. »

Il a également annoncé que « la milice des Houthis a menacé la navigation maritime avec plus de 247 mines marines. »

Al-Maliki a montré des images prouvant « l’utilisation par la milice des Houthis de l’aéroport de Sanaa à des fins militaires », ainsi que « l’entraînement des Houthis au lancement de missiles balistiques depuis l’aéroport de Sanaa. »

La coalition avait auparavant montré une partie d’une vidéo qu’elle avait révélée sur la transformation de l’aéroport de Sanaa en base militaire.

    la source :
  • alarabiya