SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

La coalition révèle le résultat de ses opérations contre les Houthis dans le gouvernorat de Ma’rib

Aujourd’hui, lundi, la Coalition arabe pour le soutien de la légitimité au Yémen a annoncé qu’elle avait mené 38 opérations visant les mécanismes et les éléments de la milice Houthi dans le district d’Abdiya et les villages environnants dans le gouvernorat yéménite de Ma’rib au cours des dernières 24 heures.

La coalition a confirmé que ces opérations de ciblage ont conduit à la destruction de 13 véhicules Houthis et ont fait plus de 150 victimes parmi les membres de la milice.

En outre, la coalition a ajouté que « les organisations internationales doivent assumer leurs responsabilités envers les civils qui sont pris au piège à Abdiya » depuis des semaines, selon ce que l’agence officielle Saudi Press Agency a rapporté sur Twitter.

Et l’Organisation de protection de l’orientation civile a déclaré dimanche que la milice houthie exerçait des représailles contre la population civile dans le district d’Abdiya, au sud du gouvernorat de Ma’rib, dans le nord-est du Yémen, après s’en être emparée.

De plus, l’organisation a déclaré, dans des tweets sur son compte Twitter, avoir reçu « des rapports confirmés de représailles des Houthis contre les habitants du district d’Abdiya, qui ont consisté à faire des descentes dans les maisons, à enlever un certain nombre de blessés, à piller des biens privés, notamment des véhicules et le contenu des maisons, et à brûler des cultures agricoles ».

Elle a également confirmé que les Houthis ont tué un enfant de 12 ans dans un village du district d’Abdiya.

L’organisation a rapporté que des dizaines de familles ont fui leurs villages et leurs maisons aux alentours du district, dans un déplacement interne à travers les récifs et les vallées, et dans une situation tragique où les arbres et les huttes sont devenus les maisons de ceux qui fuient.

Les Houthis ont complètement coupé les communications et les réseaux internet pour les résidents du district d’Abdiya.

Dans un contexte connexe, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Ahmed bin Mubarak, a mis en garde, lors d’une réunion avec le chef de la mission de l’Organisation internationale pour les migrations au Yémen, Christa Rottsteiner, aujourd’hui lundi, contre les « répercussions dangereuses » de l’escalade des Houthis sur la situation des civils et des personnes déplacées dans le gouvernorat de Ma’rib.

Aussi, le ministre yéménite a souligné que cette escalade militaire « exacerbe les conditions humanitaires difficiles vécues par les personnes déplacées, notamment dans le gouvernorat de Ma’rib, qui abrite plus de deux millions de personnes déplacées. »

Bin Mubarak a également averti que « le fait que la communauté internationale ne tienne pas compte de ces pratiques déchaîne le groupe Houthi à commettre plus de violence et de violations contre les civils, ce qui aggrave la crise du déplacement et du déplacement forcé des civils et augmente leurs souffrances humanitaires. »