SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

La Commission européenne accuse la Russie d’utiliser le gaz comme arme et appelle à une action complète

La Commission européenne a condamné les mesures russes basées sur une réduction radicale de l’approvisionnement en gaz de l’Europe, accusant Moscou d’utiliser le gaz comme une arme contre l’Union européenne.

Les déclarations européennes sont venues de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen mercredi, qui a également appelé les 27 États membres à se préparer à un arrêt complet.

Présentant le plan de la commission pour réduire la consommation de gaz dans l’UE, elle a ajouté : « La Russie fait du chantage et utilise le gaz comme une arme. Et en cas d’interruption majeure, voire totale, de l’approvisionnement en gaz (russe), l’Europe doit être préparée.

Le 6 juillet dernier, le président de la Commission européenne a déclaré que l’Union européenne devait élaborer des plans d’urgence pour se préparer à une coupure complète du gaz russe dans le cadre des sanctions dues à la guerre du Kremlin en Ukraine.

L’Union européenne a déjà imposé des sanctions à la Russie, notamment en matière d’approvisionnement en énergie, et cherche à se passer complètement des expéditions en provenance de Russie.

Mais von der Leyen a déclaré qu’auparavant, le syndicat devait être préparé à toute interruption des approvisionnements en provenance de Moscou.

« Nous devons (…) nous préparer à de nouvelles perturbations de l’approvisionnement en gaz, voire à une interruption complète de l’approvisionnement en gaz russe », a-t-elle déclaré au Parlement européen à Strasbourg.

Les pays européens cherchent à trouver des solutions pour faire face à la réduction des approvisionnements russes en gaz naturel, dont ils craignent qu’elle ne conduise à une crise économique et politique, l’hiver prochain, et peut-être avant, selon un précédent rapport de l’Associated Press.

En juin dernier, Moscou a coupé ses approvisionnements en gaz dans cinq pays de l’Union européenne, dont l’Allemagne, la plus grande économie du bloc des 27 pays qui dépend fortement du gaz russe pour la production d’électricité et l’industrie électrique.

    la source :
  • Alhurra