SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

La Corée du Sud et l’Iran se préparent à des discussions sur les avoirs gelés

Une source informée a révélé aujourd’hui, samedi, que la Corée du Sud et l’Iran prévoient de tenir des entretiens de travail le mois prochain, afin de discuter des moyens de résoudre le différend concernant les avoirs de Téhéran gelés à Séoul en raison des sanctions américaines.

Les relations bilatérales entre la Corée du Sud et l’Iran sont toujours tendues en raison de la question des avoirs de Téhéran gelés à Séoul, estimés à 7 milliards de dollars, en raison des sanctions américaines qui ont été réimposées après que l’ancien président américain Donald Trump a annoncé le retrait de son pays de l’accord sur le nucléaire iranien en 2018.

Cette question délicate a de nouveau attiré l’attention, alors que les négociations visant à relancer l’accord sur le nucléaire iranien sont à un stade critique, les responsables iraniens exigeant l’assouplissement des sanctions imposées à leur pays en échange d’un accord.

Selon des responsables de Séoul, les groupes de travail proposés devraient examiner les détails du transfert des fonds iraniens gelés une fois les sanctions levées, ainsi que discuter d’autres aspects si aucun accord n’est trouvé.

« Les groupes de travail devraient discuter du transfert des avoirs iraniens gelés si les États-Unis assouplissent leurs sanctions imposées à l’Iran », a déclaré la source à Yonhap, sous couvert d’anonymat.

L’Iran était un important fournisseur de pétrole à la Corée du Sud, tandis que l’Iran importait de Séoul des équipements industriels, des appareils ménagers et des pièces automobiles.

La Corée du Sud a importé du pétrole iranien pour une valeur de 7,8 milliards de dollars en 2017, mais a interrompu ses achats de pétrole iranien depuis 2019 en raison des sanctions américaines interdisant les exportations de pétrole vers l’Iran, selon les données de l’Association coréenne du commerce international.