SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

La crise de Zaporijia… Erdogan met en garde contre le danger d’une « nouvelle catastrophe de Tchernobyl »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé jeudi ses inquiétudes concernant le conflit autour de la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine, mettant en garde contre le danger d’une « nouvelle catastrophe de Tchernobyl ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky et du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres après une réunion trilatérale à Lviv, Erdogan a déclaré que la Turquie tentait de faire pression pour une solution diplomatique à la guerre, tout en soutenant l’unité et la souveraineté de l’Ukraine.

Exhortant la Russie et l’Ukraine à trouver « le chemin le plus court et le plus juste vers la table des négociations », le président turc a déclaré : « Je reste convaincu que la guerre finira par se terminer à la table des négociations. En effet, M. Zelensky et Guterres font écho à ce point de vue.  »

« Nous sommes prêts à agir en tant que médiateur pour atteindre l’objectif de relancer les négociations sur les paramètres qui ont été formées à Istanbul », a ajouté Erdogan.

Le président turc a noté que son pays avait accueilli environ 325 000 Ukrainiens depuis le début de la guerre et envoyé 98 camions d’aide humanitaire à l’Ukraine.

    la source :
  • CNN Arabic