SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

La Croix-Rouge prête à organiser l’évacuation de Mariupol vendredi

En cas d’accord de toutes les parties sur les conditions, la Croix-Rouge a déclaré qu’elle se préparait à faciliter le passage en toute sécurité des civils de la ville ukrainienne assiégée de Mariupol vendredi.

Les forces russes ont bombardé la ville et des dizaines de milliers de civils sont coincés dans la ville assiégée de Mariupol, avec peu de nourriture, d’eau ou de médicaments. Les précédentes tentatives de mise en place d’un passage humanitaire ont échoué, malgré la pression internationale.

Le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré qu’il était « désespérément important » que la tentative d’évacuation ait lieu.

« Nos équipes voyagent en ce moment même avec des articles de secours et des fournitures médicales prépositionnés afin d’être prêtes à faciliter le passage en toute sécurité des civils hors de Mariupol », a déclaré le Comité international de la Croix-Rouge dans un communiqué CICR jeudi.

Aussi, le CICR a ajouté : « Pour des raisons de logistique et de sécurité, nous serons prêts à mener l’opération de passage sécurisé demain, vendredi, à condition que toutes les parties s’accordent sur les conditions exactes, notamment l’itinéraire, l’heure de départ et la durée. Il est désespérément important que cette opération ait lieu. La vie de dizaines de milliers de personnes à Mariupol en dépend. »

Et l’Ukraine a déclaré jeudi qu’elle envoyait des dizaines de bus pour évacuer les civils de Mariupol après l’annonce d’un cessez-le-feu par la Russie.

De plus, Le CICR a déclaré en début de semaine qu’il avait fait des propositions détaillées pour assurer le passage en toute sécurité des civils de Mariupol afin d’atténuer les souffrances dans la ville, mais sans succès.

« Les civils prennent la décision de fuir alors qu’il n’y a pas de cessez-le-feu ou d’autres accords en place qui leur permettraient de partir en toute sécurité », a déclaré le porte-parole Ewan Watson aux journalistes mardi.

Il a indiqué : « Le temps presse pour les civils à Mariupol et dans d’autres zones situées sur la ligne de front qui n’ont pas reçu d’aide humanitaire depuis des semaines. Les militaires sur le terrain doivent donner aux civils et aux organisations humanitaires des garanties de sécurité et des accords pratiques pour permettre l’entrée de l’aide et pour permettre aux civils de sortir en toute sécurité. »

    la source :
  • Arab News