SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

La détérioration de la santé du prisonnier palestinien Zakaria Al-Zubaidi

L’Autorité palestinienne des affaires des prisonniers et ex-prisonniers a déclaré aujourd’hui, mardi, que les autorités israéliennes ont transféré le prisonnier en grève de la faim, Zakaria Al-Zubaidi, vers une clinique de la prison, avertissant de la détérioration de sa santé.

Le chef de la commission, Qadri Abu Bakr, a déclaré que « l’administration des prisons d’occupation a transféré le prisonnier Zakaria al-Zubaidi, en grève de la faim depuis sept jours, à la clinique de la prison de Beer sheva. »

Et il a ajouté qu’il « avertit de la détérioration de l’état de santé du prisonnier Al-Zubaidi, en particulier qu’il est également en grève de l’eau potable, ce qui constitue une menace pour sa vie », selon ce qu’il a déclaré à l’Agence de presse palestinienne.

Abu Bakr a également ajouté que « l’avocat de l’Autorité des affaires des détenus et des anciens prisonniers a demandé à lui rendre visite, mais ils n’ont pas été autorisés jusqu’à présent », accusant les autorités israéliennes d’être pleinement responsables de sa vie et de celle des prisonniers en grève de la faim, à la lumière de ce qu’elles font pour les punir et inventer de nouvelles méthodes répressives pour eux.

Dans le même contexte, Yahya al-Zubaidi, frère du prisonnier Zakaria al-Zubaidi, a déclaré que « les autorités israéliennes ont placé Zakaria à l’isolement, dans une pièce entourée de caméras de surveillance. »

Il a ajouté que « tous les quarts d’heure, il est soumis à une fouille barbare, et qu’en raison de la détérioration de son état de santé, il a été transféré à la clinique de la prison de Beer sheva. »

Plus tôt, la famille du prisonnier palestinien Zakaria al-Zubaidi, l’un des prisonniers qui a réussi à s’échapper de la prison de haute sécurité de Gilboa, le mois dernier, a annoncé que Zakaria avait entamé une grève de la faim ouverte depuis plusieurs jours.

De son côté, Jibril al-Zubaidi, le frère de Zakaria al-Zubaidi, a déclaré dans une déclaration sur Facebook : « Nous avons été informés que Zakaria est en grève de la faim pour protester contre son isolement et la torture qui est pratiquée à son encontre. »

Et au milieu du mois dernier, l’Autorité palestinienne chargée des affaires des prisonniers et ex-prisonniers a confirmé que Zakaria al-Zubaidi avait été battu et maltraité lors de son arrestation avec le prisonnier Muhammad al-Ardah, ce qui a entraîné une fracture de la mâchoire et deux côtes cassées.

La commission a déclaré dans un communiqué de presse que « le prisonnier Al-Zubaidi a été transféré dans un hôpital israélien, et il n’a reçu des analgésiques qu’après l’arrestation. »

Selon le communiqué, Al-Zubaidi souffre d’ecchymoses et d’éraflures sur tout le corps à la suite de coups et d’abus, notant que la rencontre de Zakaria avec son avocat a montré qu’il n’a pas participé aux travaux d’excavation, et a rejoint la chambre des prisonniers un jour avant leur sortie du tunnel, dont le creusement a pris près d’un an.

    la source :
  • Erem news