SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

La famine menace la vie de 400 millions de personnes dans le monde à cause de la guerre en Ukraine

Selon le magazine américain Newsweek, les Nations unies ont prévenu que la fermeture des ports ukrainiens sur la mer Noire pourrait entraîner une migration massive, une famine et une instabilité politique.

La chaîne d’approvisionnement étant perturbée par l’invasion russe, les pénuries alimentaires pourraient toucher environ 400 millions de personnes dans le monde qui dépendent de la production de céréales du pays.

Selon le magazine, l’avertissement de l’organisation internationale intervient alors qu’une offensive militaire russe est attendue dans l’est et le sud de l’Ukraine, menaçant les ports maritimes d’Odessa, de Chornomorsk, de Yuzhny et de Mykolaiv.

« La répartition de la nourriture dépend de la possibilité d’y accéder », a déclaré David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations unies, qui s’est récemment rendu en Ukraine pour rechercher les moyens d’acheminer de la nourriture à près d’un million d’Ukrainiens.

« C’est là que la communauté internationale doit intervenir et prendre des décisions très sérieuses concernant la protection des ports à des fins humanitaires et leur ouverture au monde entier qui paiera le prix si nous ne les gardons pas ouverts », a souligné Beasley.

Le responsable de l’ONU a également averti que les pénuries alimentaires mondiales et les prix élevés des denrées alimentaires « provoqueraient un désastre » pour les pays pauvres, déclarant : « Ce pays souffrira de la mort et de la famine, et déstabilisera plusieurs pays qui seront témoins de migrations massives. »

Le magazine américain a souligné que l’impact de la guerre a déjà commencé sur le monde, puisque les Nations unies ont annoncé qu’elles réduiraient les quantités de nourriture destinées au nord-ouest de la Syrie, à partir du mois prochain, en raison du financement limité et des prix élevés des aliments.