SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

La France accepte de renforcer le système de défense aérienne des EAU

La France a annoncé aujourd’hui, vendredi, son accord pour participer au renforcement du système de défense des EAU, suite aux attaques du mouvement yéménite des Houthis, selon l’agence de presse « Reuters ».

Aujourd’hui, vendredi, la ministre française des Armées Florence Parly a écrit dans un tweet sur Twitter que son pays aidera les EAU, son principal allié dans le Golfe, à sécuriser son espace aérien qui subit les attaques des rebelles Houthis au Yémen, selon l’agence de presse française.

« Les Émirats arabes unis ont subi de graves attaques sur leur sol en janvier, et pour marquer notre solidarité avec ce pays ami, la France a décidé d’apporter un soutien militaire, notamment pour protéger son espace aérien de toute atteinte », a ajouté Parly.

Et elle a poursuivi : « Les avions de combat Rafale appartenant aux forces permanentes stationnées à Abu Dhabi participent, aux côtés des forces armées émiriennes, aux missions de surveillance, de détection et d’interception si nécessaire. »

En outre, elle a ajouté : « La France et les EAU sont liés par un partenariat stratégique, et notre contribution s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de coopération en matière de défense. »

Les Émirats arabes unis ont déclaré, mercredi, qu’ils avaient intercepté trois drones qui avaient pénétré dans leur espace aérien au-dessus de zones inhabitées, ce qui constitue la dernière attaque contre les Émirats arabes unis au cours des dernières semaines.

Dans un contexte connexe, le ministère américain de la défense (Pentagone) a annoncé hier jeudi que le département d’État avait approuvé plusieurs ventes d’armes potentielles à des alliés au Moyen-Orient, dont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et la Jordanie.

Le communiqué a ajouté que « le département d’État américain a également approuvé la vente de pièces de rechange d’une valeur de 30 millions de dollars aux EAU pour les systèmes de défense antimissile Hawk », notant que « les approbations comprennent également une vente possible de chasseurs F-16 et d’équipements connexes à la Jordanie, pour un montant estimé à 4,21 milliards de dollars. »

Mercredi dernier, les États-Unis ont annoncé qu’ils enverraient des avions de chasse et des destroyers transportant des missiles guidés pour soutenir les EAU, à la suite d’attaques au missile menées par le groupe yéménite des Houthis.

Le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, a déclaré au prince héritier d’Abu Dhabi, Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, lors d’un appel téléphonique, mardi, que « Washington enverra des avions de combat et le destroyer (USS Cole) armés de missiles guidés. »