SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

La France annonce le meurtre de 40 militants au Sahel africain

Aujourd’hui, samedi, le gouvernement français a annoncé que 40 militants ont été tués par les tirs de ses forces à la frontière entre le Bénin et le Burkina Faso dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest.

Cela fait suite à la mort de 8 personnes, dont un Français, lors d’une attaque contre un parc du nord du Bénin mardi dernier, selon « Reuters ».

Jeudi, le parquet national antiterroriste de Paris a annoncé la mort d’un Français de 50 ans.

L’accusation a déclaré que l’attaque « avait eu lieu dans la zone du parc W, dans le nord du Bénin ». La Direction générale de la sécurité intérieure a été chargée de mener les investigations nécessaires.

Et au cours de la période récente, les pays au sud de la région du Sahel ont été témoins d’une série d’attaques frontalières, qui ont accru les craintes de la possibilité que des militants armés avancent vers les zones côtières.

L’armée béninoise a renforcé son déploiement dans le nord du pays après que deux attaques armées aient été officiellement reconnues à la fin de l’année dernière.