SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

La Géorgie: Nous n’imposerons pas de sanctions contre la Russie

Les pays occidentaux, à la lumière de l’invasion russe de l’Ukraine, ont eu tendance à imposer des sanctions financières et économiques à Moscou. Cependant, de nombreux pays ont refusé de prendre des mesures punitives.

Dans ce contexte, le Premier ministre géorgien Irakli Garibashvili a annoncé que son pays n’imposerait pas de sanctions contre la Russie, mais ne permettrait pas qu’elles soient utilisées pour contourner les sanctions internationales.

Dans un discours au parlement, Garibashvili a déclaré:« Au niveau national, nous n’avons pas imposé de sanctions économiques à la Russie et nous ne le ferons pas en fonction de nos intérêts nationaux. Mais nous n’autoriserons pas les activités illégales d’une entreprise ou d’un individu soumis à des sanctions sur le territoire de la Géorgie ».

Le Premier ministre a noté qu’un million de citoyens géorgiens vivent en Russie et qu’imposer des sanctions à la Fédération de Russie revient à imposer des sanctions à ses propres citoyens.

Dans le même contexte, le Premier ministre géorgien a souligné que la tâche principale des autorités géorgiennes à ce stade est de protéger les intérêts du pays.

Au cours de la dernière période, les pays occidentaux ont adopté un ensemble de sanctions économiques sévères contre la Russie, dans une tentative de faire pression sur Moscou pour qu’elle arrête l’opération militaire qu’elle a lancée en Ukraine le 24 février.

Les sanctions comprenaient l’interdiction de traiter via le système « Swift » pour les transactions bancaires internationales, le gel des avoirs de la Banque centrale russe dans les pays occidentaux, ainsi que la fermeture de l’espace aérien pour les avions russes, ainsi que des tentatives de trouver des alternatives sources d’énergie russes.