SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

La Grande-Bretagne demande à la Russie d’ouvrir des routes aux exportations de céréales de l’Ukraine

Les grands pays évitent d’aggraver la crise de sécurité alimentaire en raison de la raréfaction des approvisionnements ukrainiens, alors qu’il est difficile d’exporter céréales et denrées via les ports à cause de la guerre.

Dans ce contexte, le secrétaire britannique à la Défense, Ben Wallace, a appelé la Russie à autoriser l’Ukraine à exporter des céréales pour aider les pays où la pénurie de céréales pourrait conduire à la famine.

Wallace a déclaré aux journalistes à Madrid, où il a rencontré son homologue espagnole, Margarita Robles, que la Russie doit « faire ce qu’il faut ».

Il a également rejeté l’idée de lever les sanctions contre la Russie en échange de la libération de céréales et a salué la suggestion selon laquelle les pays de la région de la mer Noire, comme la Turquie, devraient protéger les expéditions de céréales ukrainiennes.

L’Ukraine, l’un des plus grands producteurs de céréales au monde, exporte la plupart de ses marchandises via ses ports maritimes, mais depuis l’invasion russe, Kiev a été contrainte d’exporter par train ou via ses petits ports sur le Danube.

David Beasley, directeur du Programme alimentaire mondial des Nations unies, a lancé un appel au président russe Vladimir Poutine en disant : « Si vous avez un cœur, veuillez ouvrir ces ports ».

Dans le même contexte, l’Inde a confirmé qu’elle n’envisageait pas actuellement de lever l’embargo sur les exportations de blé, mais qu’elle poursuivrait directement les accords conclus avec d’autres gouvernements.

 

    la source :
  • Reuters