SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

La Grande-Bretagne demande à ses citoyens de ne pas se déplacer pour participer à la cérémonie d’adieu à la Reine

Le gouvernement britannique a demandé samedi à la population de ne pas se rendre dans les files d’attente pour voir le cercueil de la reine Elizabeth, car l’afflux de personnes signifie que les gens devront faire la queue pendant au moins 24 heures pour accéder au cercueil.

Déjà, des dizaines de milliers de personnes sont passées devant le cercueil dans un flux régulier et majestueux, faisant la queue pendant des heures dans le froid, parfois la nuit, pour rendre hommage à la plus ancienne monarque de Grande-Bretagne, ce qui montre bien la stature qu’elle avait.

Le ministère de la Culture a déclaré aujourd’hui, samedi, qu’il arrêterait l’entrée des personnes faisant la queue si l’affluence était importante, et a ajouté à 13 heures : « Nous vous prions de ne pas voyager. »

Le décès de la reine, survenu le 8 septembre dans sa résidence d’été en Écosse, a suscité une vague d’émotion dans tout le pays. Avec son décès, une cérémonie minutieusement préparée s’est déroulée sur une période de dix jours.

Après être resté 24 heures dans la capitale écossaise, le cercueil a été transporté dans le sud de Londres, où des dizaines de milliers de personnes se sont pressées sous la pluie sur une route habituellement bondée pour faire leurs adieux au cercueil recouvert d’un drapeau alors qu’il était transporté au palais de Buckingham.

Vendredi soir, le roi Charles a rejoint ses trois frères – la princesse Anne, les princes Andrew et Edward – pour une pause silencieuse devant le cercueil. Leurs huit enfants, dont William et Harry, rendront un hommage similaire plus tard dans la journée de samedi.

Lundi, près de 100 présidents et premiers ministres, dont les dirigeants des États-Unis, de la France, de l’Australie, du Japon, de la Jamaïque et du Canada, assisteront aux funérailles nationales, qui devraient être l’une des plus grandes cérémonies d’État que la Grande-Bretagne ait jamais connues.

Vendredi, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern s’est inclinée devant le cercueil dans le Westminster Hall, et a été une des premières personnalités à arriver. Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a décrit le rassemblement dans le centre de Londres comme « un rassemblement énorme et diversifié de personnes du monde entier ».

Aujourd’hui, samedi, le roi Charles rencontrera les premiers ministres de 14 autres pays dont il se considère le président. Il rencontrera également les membres des services d’urgence qui participent à l’organisation des funérailles.

L’héritier du trône William et son frère Harry, dont les relations se sont envenimées ces dernières années après que Harry a déménagé aux États-Unis, garderont le cercueil en uniforme.

    la source :
  • Reuters