SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Grande-Bretagne gèle des avoirs russes d’une valeur de 18 milliards de livres sterling

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il avait gelé plus de 18 milliards de livres (20,5 milliards de dollars) d’actifs détenus par des oligarques russes, d’autres individus et entreprises en raison de l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Le Bureau de l’application des sanctions financières, affilié au ministère des Finances, a déclaré dans son rapport annuel que la Russie a précédé la Libye et l’Iran et est devenue le pays le plus exposé aux sanctions de la Grande-Bretagne.

Les avoirs russes gelés représentent 6 milliards de livres de plus que le montant déclaré dans tous les autres programmes de sanctions britanniques.

Le milliardaire russe Roman Abramovich et l’homme d’affaires Mikhail Fridman faisaient partie des personnes sanctionnées cette année, ainsi que le président Vladimir Poutine, sa famille et ses commandants militaires.

Les avoirs gelés sont une combinaison de participations dans des entreprises et de liquidités sur des comptes bancaires. Il n’inclut pas les actifs corporels tels que les biens immobiliers ou les actifs dans les territoires de la Couronne tels que Guernesey et Jersey.

« Nous avons imposé les sanctions les plus sévères jamais imposées à la Russie (qui) perturbe leur machine de guerre », a déclaré Andrew Griffiths, secrétaire d’État au département du Trésor, dans un communiqué.

« Notre message est clair: nous ne permettrons pas à Poutine de réussir sa guerre brutale », a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, la Grande-Bretagne a imposé des sanctions à plus de 1 200 personnes, dont des hommes d’affaires et des politiciens de premier plan, et à plus de 120 entités en Russie.

    la source :
  • Reuters