SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

La Grande-Bretagne impose de nouvelles sanctions aux autorités du Belarus

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a annoncé aujourd’hui, lundi, que le gouvernement du Royaume a décidé d’imposer de nouvelles sanctions économiques contre les autorités du Belarus.

Dans un communiqué, M. Raab a expliqué que le nouveau train de sanctions économiques et commerciales visant les compagnies aériennes biélorusses est imposé en raison de la poursuite de la « violation des droits de l’homme et de la suppression de la démocratie » au Belarus.

M. Raab a ajouté : « Ces sanctions montrent que le Royaume-Uni ne tolérera pas les actions du président biélorusse Alexandre Loukachenko après les élections frauduleuses. Les produits des usines de Loukachenko ne seront pas vendus au Royaume-Uni, et les compagnies aériennes de notre pays ne traiteront pas avec les avions de la luxueuse flotte présidentielle. »

Le ministère britannique des affaires étrangères a également indiqué que les sanctions britanniques comprennent « des mesures commerciales contre le potassium et les dérivés du pétrole biélorusse, et les dispositifs de surveillance, ainsi que certains autres produits et technologies. »

Les sanctions comprennent également l’interdiction d’accorder des prêts à Minsk, ainsi que l’interdiction pour les avions biélorusses de survoler le territoire du Royaume-Uni et d’y atterrir, et l’interdiction de « fournir une assistance technique » aux avions de la présidence biélorusse.

Le communiqué précise également que l’homme d’affaires russe, Mikhail Gutseriev, a été inscrit sur la liste noire britannique en raison de son soutien au gouvernement biélorusse « et de ses violations des droits de l’homme et de la répression contre la société civile et l’opposition démocratique, par le biais de ses intérêts économiques. »

Les relations entre Minsk et les capitales occidentales se sont fortement détériorées après l’élection présidentielle du 9 août 2020 au Belarus, qu’Alexandre Loukachenko a remportée pour la sixième fois consécutive, avec plus de 81 % des voix, selon la commission électorale centrale. L’opposition biélorusse a accusé les autorités du pays de falsifier les résultats du vote, insistant sur la victoire de sa candidate, Svetlana Tikhanovskaya.

Cela a entraîné des manifestations de masse dans tout le pays, en particulier dans la capitale, Minsk, où les forces de sécurité ont utilisé des canons à eau, des gaz lacrymogènes, des bombes sonores et des balles en caoutchouc contre les manifestants.

L’opposition biélorusse s’active pour étendre les sanctions occidentales imposées à Minsk et appelle à de nouvelles élections présidentielles dans le pays.

    la source :
  • RT