SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

La Grande-Bretagne : l’Iran fait couler le sang du Moyen-Orient à l’Ukraine

Alors que les tensions s’intensifient entre les pays occidentaux et l’Iran, le ministre britannique des Affaires étrangères James Cleverly s’est engagé, samedi, à travailler avec ses alliés pour « faire face à la menace iranienne », l’accusant de « faire couler le sang » du Moyen-Orient à l’Ukraine.

L’Iran a reconnu avoir envoyé des drones à la Russie, mais a insisté sur le fait qu’il les avait fournis à son allié avant l’opération militaire russe en Ukraine.

« Les armes iraniennes menacent toute la région », a déclaré Cleverly lors de la conférence annuelle du Dialogue de Manama à Bahreïn, notant que « le programme nucléaire iranien est aujourd’hui plus avancé que jamais, et le régime a eu recours à la vente de drones armés à la Russie qui tuent des civils en Ukraine. »

« Alors que leur peuple manifeste contre des décennies d’oppression, les dirigeants iraniens font couler le sang et la destruction dans toute la région (le Moyen-Orient) et jusqu’à Kiev », a ajouté le ministre britannique des Affaires étrangères.

Il a souligné que la Grande-Bretagne était déterminée à travailler « côte à côte avec nos amis pour faire face à la menace iranienne, empêcher la contrebande d’armes conventionnelles et empêcher le régime d’acquérir une capacité d’armement nucléaire ».

Il s’exprimait un jour après que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ait averti à Bahreïn que la « prolifération des armes » de l’Iran constituait une menace pour l’Europe, laissant entrevoir de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Lundi, l’Union européenne a imposé des sanctions à plus de 30 hauts responsables et organisations iraniens en raison de la campagne de répression des manifestants en cours dans le pays et de la fourniture de drones à la Russie.