SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Grande-Bretagne répond à la Russie : Nous ne paierons pas pour le gaz en roubles

La Russie a annoncé qu’elle recevrait les paiements pour les livraisons de gaz en roubles, en réponse aux sanctions annoncées par les pays occidentaux

Le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que la Grande-Bretagne ne paierait pas pour les marchandises russes telles que le gaz en roubles et qu’elle était en contact avec les entreprises britanniques qui pourraient être concernées par cette question ou son impact sur les industries et les fabricants à travers l’Europe.

« Le secrétaire d’État britannique aux Affaire Kwasi Kwarteng, qui travaille avec ses homologues, a clairement indiqué qu’ils ne paieront pas en roubles », a déclaré le porte-parole de Boris Johnson aux journalistes mercredi.

Le Kremlin russe a confirmé aujourd’hui, mercredi, que la Russie ne demandera pas immédiatement aux pays de payer les exportations de gaz russe en roubles, et a promis une transformation progressive.

Il a ajouté que la Russie devrait travailler sur l’idée d’élargir la liste de ses exportations, qui sont payées en roubles.

Et ce, après que Viatcheslav Volodine, le chef de la chambre basse du parlement russe (Douma), ait averti l’Union européenne plus tôt dans la journée que si elle voulait du gaz russe, elle devrait le payer en roubles. Il a également averti que les exportations de pétrole, de céréales, de minéraux, d’engrais, de charbon et de bois pourraient également être tarifées en monnaie locale.

Il convient de noter que l’Allemagne a activé aujourd’hui le premier niveau de son plan d’urgence pour assurer l’approvisionnement en gaz naturel, face à la menace d’arrêt des livraisons russes, comme l’a annoncé le ministre allemand de l’économie.