SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

La Grande-Bretagne retire certains de ses diplomates et leurs familles de son ambassade à Kiev

Le ministère britannique des Affaires étrangères a annoncé aujourd’hui, lundi, qu’il allait retirer certains de ses employés et leurs proches de son ambassade en Ukraine, compte tenu de « l’escalade de la menace russe » d’envahir Kiev.

« Certains membres du personnel de l’ambassade et les membres de leur famille sont retirés de Kiev en réponse à l’escalade de la menace russe », a déclaré le ministère britannique des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère a ajouté : « L’ambassade britannique restera ouverte et poursuivra son travail essentiel. »

De son côté, Washington a demandé aux familles des diplomates américains présents dans la capitale ukrainienne, Kiev, de quitter le pays « en raison de la menace continue d’une action militaire russe », a annoncé dimanche le département d’État.

Washington a également autorisé le départ « volontaire » des employés de son ambassade sur place.

Les autorités de Kiev, l’administration américaine et ses alliés affirment que la Russie amasse d’importantes forces près de la frontière avec l’Ukraine, « en vue de lancer une nouvelle invasion » du prétendu territoire ukrainien.

La Russie a souligné à plusieurs reprises qu’elle n’avait aucunement l’intention de lancer une quelconque opération contre l’Ukraine, insistant sur le fait que toutes les informations à ce sujet sont fausses, et que le but de ces allégations est de faire monter la tension dans la région et d’enflammer la rhétorique anti-russe, en vue de l’imposition de nouvelles sanctions économiques, et comme justification de l’expansion de l’OTAN à l’est, à laquelle Moscou s’oppose fermement, affirmant qu’elle menace la sécurité nationale russe.