SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

La Grèce et l’Arabie saoudite signent des accords pour renforcer leurs relations commerciales

Aujourd’hui, mercredi 27 juillet, la Grèce et l’Arabie saoudite ont signé une série d’accords commerciaux à l’issue d’une visite de deux jours du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman.

Une délégation saoudienne composée de fonctionnaires et d’hommes d’affaires a rencontré ses homologues grecs à Athènes et a conclu des accords commerciaux dans des secteurs tels que l’énergie, le transport maritime, l’aquaculture, la gestion des déchets, la culture, les produits alimentaires et agricoles, la construction et la technologie de défense.

Cette signature fait suite à une réunion entre le Prince Mohammed et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis mardi 26 juillet, au cours de laquelle les deux pays ont convenu de poser un câble de données sous-marin reliant l’Europe à l’Asie et ont discuté de la possibilité de connecter leurs réseaux électriques afin de fournir à l’Europe une énergie verte moins chère.

La Grèce et l’Arabie saoudite s’étaient mises d’accord en mai sur les principales conditions de la création d’une coentreprise pour la construction d’un câble de données, appelé « corridor de données de l’Est à la Méditerranée », qui sera développé par MENA Hub, détenu par la Saudi Telecom Company et la Greek Telecommunications and Satellite Applications Company.

L’accord a été finalisé lors de la visite du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman en Grèce, sa première dans un État membre de l’UE depuis le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en 2018.

Sa dernière visite officielle en dehors du Moyen-Orient a eu lieu au Japon en 2019 pour assister au sommet du G20.

Mitsotakis a salué la visite du prince Mohammed comme une occasion de poursuivre les discussions sur les développements régionaux et « comment renforcer cette relation importante entre nos deux pays, avec un accent particulier sur la coopération économique. »

Mitsotakis faisait partie des dirigeants occidentaux qui se sont rendus à Riyad après le meurtre de Khashoggi dans le consulat saoudien d’Istanbul, un incident qui a suscité la condamnation de l’Occident et qui a affaibli l’image du prince en tant que réformateur prônant l’ouverture de l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole.

Les services de renseignement américains ont accusé le prince Mohammed d’être impliqué dans le meurtre de Khashoggi, une accusation démentie par le prince et les autorités saoudiennes.

Après la Grèce, le prince Mohammed se rendra en France.

    la source :
  • Reuters