SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

La Grèce prend une décision concernant le pétrole confisqué de pétrolier « Lana »

La Grèce a annoncé, mercredi, qu’elle allait livrer aux Etats-Unis une cargaison de pétrole iranien qui se trouvait à bord du pétrolier « Lana », saisi par les autorités grecques à la mi-avril à la demande de la justice américaine, une décision que Téhéran a rapidement dénoncée.

Le 19 avril, les autorités grecques ont saisi au large de l’île d’Eubée un pétrolier russe appelé Pegas (dont le nom a été changé quelques jours plus tard en Lana), en application des sanctions émises par l’Union européenne sur fond d’invasion russe en Ukraine.

Le pétrolier aurait transporté 115 000 tonnes de pétrole iranien.

Téhéran a rapidement protesté vivement contre cette décision, qualifiant la confiscation de la cargaison de pétrole de « piraterie. »

Mardi soir, le ministère iranien des Affaires étrangères, par l’intermédiaire de l’Organisation maritime internationale, a demandé au gouvernement grec de libérer le pétrolier et son équipage, soulignant que les États-Unis avaient « déchargé la cargaison du navire mardi soir. »

Téhéran a convoqué le chargé d’affaires grec en Iran après qu’Athènes ait saisi le navire iranien.

Le Pegas et ses 19 membres d’équipage russes ont été piégés près de Karystos, sur la côte sud d’Eubée.

Les États-Unis et l’Union européenne ont imposé des sanctions de grande envergure aux entreprises russes en raison de l’invasion russe en Ukraine.

    la source :
  • AFP