SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

La guerre en Ukraine affecte la situation sanitaire et l’OMS met en garde

L’Organisation mondiale de la santé, dans son rapport sur la situation sanitaire en Ukraine, a révélé que les problèmes de santé publique prioritaires à l’heure actuelle sont l’exacerbation des traumatismes et des blessures liés au conflit en raison du manque d’accès des patients et des agents de santé aux établissements de santé en raison à l’insécurité et au manque d’accès aux médicaments et aux fournitures de secours.

Elle a ajouté qu’il existe également des inquiétudes concernant le nombre excessif de décès dus à des maladies courantes en raison de la perturbation des services tels que les maladies non transmissibles (cardiovasculaires, diabète, cancer, etc.) ainsi que les maladies aiguës des mères, des nouveau-nés et des enfants.

L’organisation a mis en garde contre la propagation de maladies infectieuses telles que le coronavirus, la rougeole, la poliomyélite, la tuberculose, le VIH et les maladies diarrhéiques.

En raison de la destruction généralisée des infrastructures d’eau et d’assainissement, d’une couverture vaccinale insuffisante, en plus du manque d’accès aux médicaments, aux soins médicaux, à l’eau potable, à un assainissement et une hygiène adéquats, ainsi que des mouvements de population et de la surpopulation.

Dans le rapport, l’organisation internationale a indiqué qu’elle coordonnait la réponse sanitaire en Ukraine et dans les pays voisins.

Il procède également à une évaluation des risques pour la santé publique, des établissements et des services de santé.

Il élargit également la surveillance pour détecter et répondre rapidement aux épidémies et pour mieux comprendre les besoins et les menaces en matière de santé, ainsi que la fonctionnalité et la disponibilité des services de santé.

En plus de mobiliser des partenaires pour fournir des fournitures sanitaires et renforcer la capacité logistique pour livrer des médicaments, des diagnostics et des fournitures préventives tout en assurant la sûreté et la sécurité du personnel de l’OMS et de nos partenaires de mise en œuvre.