SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

La libération des céréales se poursuit…Deux autres navires quittent l’Ukraine

Le ministère turc de la Défense a indiqué que deux autres navires ont quitté les ports ukrainiens de la mer Noire le samedi 13 août, portant à 16 le nombre total de navires ayant quitté le pays dans le cadre d’un accord négocié par l’ONU.

Il a souligné que le « Volmar S », battant pavillon de la Barbade, a quitté le port ukrainien de Chornomorsk, avec 12 000 tonnes de maïs à bord, à destination d’Iskenderun, dans le sud de la Turquie.

Un navire battant pavillon des îles Marshall, a quitté le même port et s’est dirigé vers Tekirdag, en Turquie, avec 3 000 tonnes de graines de tournesol à bord.

Le ministère a indiqué qu’un autre navire quitterait la Turquie samedi à destination de l’Ukraine pour acheter des céréales.

Un jour plus tôt, le ministère turc de la Défense a annoncé que deux navires avaient quitté les ports ukrainiens de la mer Noire le vendredi 12 août, et que l’un d’eux était chargé de la première cargaison de blé ukrainien.

Les deux parties, sous l’égide des Nations unies et de la Turquie, sont parvenues à cet accord le mois dernier, alors que l’on craignait que la perte des réserves de céréales de l’Ukraine pourrait entraîner de graves pénuries alimentaires, voire la famine, dans certaines régions du monde.

Il s’agit de la première expédition de blé en provenance d’Ukraine, qui, avec la Russie, représentait près d’un tiers des exportations mondiales de blé avant le 24 février, date à laquelle Moscou a lancé ce qu’elle a appelé une « opération militaire spéciale » pour désarmer son voisin.

L’Ukraine dispose encore d’environ 20 millions de tonnes de céréales provenant de la récolte de l’année dernière, tandis que la récolte de blé de cette année est également estimée à 20 millions de tonnes.

    la source :
  • Reuters