SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 September 2021, Sunday |

La Ligue arabe annonce sa disponibilité à une médiation entre l’Algérie et le Maroc

La Ligue arabe a déclaré aujourd’hui, samedi, qu’elle est prête à servir de médiateur entre l’Algérie et le Maroc si les deux parties sont d’accord, après avoir rompu les relations diplomatiques entre les deux pays.

Le sous-secrétaire général de la Ligue des États arabes, l’ambassadeur Hossam Zaki, a déclaré : « Nous avons exprimé notre disponibilité à une médiation entre l’Algérie et le Maroc si les deux parties étaient d’accord.  »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé que son pays couperait les relations diplomatiques avec le Royaume du Maroc, mais les consulats continueraient d’accomplir leur travail traditionnel sans dépasser leurs frontières.

Il l’a accusé de « viser la sécurité de l’Algérie » par des « actes d’hostilité ».

A son tour, le Royaume du Maroc a exprimé ses regrets face à la décision de l’Algérie, la jugeant « injustifiée », soulignant que les accusations sont inexactes.

Il est à noter que l’Algérie a décidé de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, dans une décision souveraine et institutionnelle, en raison des attaques répétées qui sont devenues connues de tous.

Au cours des dernières semaines, les relations entre Rabat et l’Algérie ont connu des tensions diplomatiques, après que le délégué marocain a distribué un mémorandum à New York aux délégués des pays non alignés qui comprenait une carte de l’Algérie sans la région de Kabylie.

Les tensions se sont également intensifiées après que le Conseil national de sécurité en Algérie, dirigé par Tebboune, a accusé le Maroc de soutenir le mouvement séparatiste « Mac », qui appelle à l’indépendance de la région de Kabylie.

Et il a décidé la semaine dernière de « reconsidérer les relations » avec le Maroc, un mois après que l’Algérie a décidé de rappeler son ambassadeur de Rabat, et le Maroc a refusé de fournir les explications demandées par l’Algérie sur la position du représentant marocain aux Nations unies.