SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 September 2021, Sunday |

La Ligue arabe tient l’occupation responsable de la vie de la prisonnière Anhar Al-Deek

La Ligue des États arabes a tenu les autorités d’occupation israéliennes pleinement responsables de la vie de la prisonnière Anhar al-Deek et de la vie de son futur enfant.

La Ligue arabe a appelé les organisations et les institutions de la société civile dans le monde à coordonner et à redoubler leurs efforts et à faire davantage pression sur les autorités d’occupation pour qu’elles respectent les dispositions et les règles du droit international.

Le sous-secrétaire général de la Ligue arabe pour la Palestine et les territoires arabes occupés, Saeed Abu Ali, a déclaré dans un communiqué de presse, aujourd’hui, mercredi, que « le Secrétariat général suit avec une grande préoccupation la souffrance des prisonniers palestiniens dans les prisons d’occupation israélienne, en particulier les personnes âgées, les personnes malades, les femmes et les mères d’enfants, notamment la tragédie de la prisonnière Anhar al-Deek, qui était sur le point d’accoucher dans plusieurs jours dans les prisons d’occupation israélienne en l’absence de soins médicaux adéquats, ce qui contredit complètement les valeurs humaines et les principes juridiques et les règles des droits de l’homme. »

La Ligue arabe a appelé les organisations internationales travaillant dans les domaines des droits de l’homme, des femmes et des enfants à assumer leurs responsabilités, et à œuvrer pour accélérer la libération du Anhar Al-Deek emprisonnée afin qu’elle puisse placer son nouveau-né en dehors des prisons d’occupation, conformément aux normes les plus fondamentales des droits de l’homme, et à faire pression sur les autorités d’occupation pour qu’elles la libèrent ainsi que tous les prisonniers, en particulier les mères d’entre eux.

Les institutions spécialisées dans les affaires des prisonniers ont demandé la libération immédiate des prisonniers malades, et de la prisonnière Anhar al-Deek, qui va accoucher dans les jours qui viennent dans les prisons de l’occupation israélienne.

Lors de leur manifestation hebdomadaire devant le Comité international de la Croix-Rouge, mardi, dans la ville d’Al-Bireh, les institutions ont appelé les masses populaires à soutenir tous les prisonniers, à se tenir à leurs côtés et à élargir le cercle de la solidarité et du mouvement populaire, en raison du danger auquel ils sont exposés du fait de la politique de négligence médicale délibérée de l’administration des prisons de l’occupation israélienne.