SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

La Maison Blanche : Les dirigeants libanais doivent faire des choix difficiles pour sauver leur pays

Dans son rapport annuel sur les discussions régionales de fin d’année au Moyen-Orient, la Maison-Blanche a constaté que « le Liban avait tous les signes qu’il était en train de devenir un État défaillant, mais nous avons travaillé dur et discrètement. »

Elle a souligné que « nous avons travaillé avec notre ambassadrice à Beyrouth, Dorothy Shea, la France et d’autres, en plus d’imposer des sanctions à des individus particulièrement corrompus dans le système politique libanais, parce que nous avons indiqué clairement que les seules personnes qui peuvent sauver le Liban, sont les Libanais eux-mêmes et surtout les dirigeants politiques libanais qui doivent faire des choix difficiles pour sauver leur pays. »

Et elle a souligné que « le Liban a maintenant un nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Najib Mikati, et nous sommes en contact étroit avec lui. Nous avons envoyé notre sous-secrétaire aux affaires politiques, Victoria Nuland, à Beyrouth, et notre conseiller principal du département d’État pour l’énergie, Amos Hochstein, s’est rendu à Beyrouth, où il a travaillé sur un accord sur le gaz entre l’Égypte et le Liban avec le soutien de la Banque mondiale, qui est très important, et nous pensons qu’il est très important de maintenir la stabilité et d’essayer de sortir le Liban de la crise qu’il traverse. »