SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

La maison du prédicateur de la mosquée Al-Aqsa a pris d’assaut après des remarques sur les prières juives « silencieuses »

Les forces de renseignement israéliennes et les gardes-frontières ont pris d’assaut la maison du prédicateur de la mosquée al-Aqsa, Cheikh Akrama Sabri, dimanche matin et lui ont remis un rapport pour examiner le centre de détention de Moscobiya à l’ouest de Jérusalem.

Dimanche matin, des dizaines de colons ont pris d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa du côté de la porte des Marocains sous la lourde garde des forces d’occupation israéliennes, qui ont perquisitionné la maison du prédicateur de la mosquée, Cheikh Akrama Sabri, et l’ont convoqué pour enquêter.

Cheikh Akrama Sabri a souligné que « la prise d’assaut de sa maison est une provocation délibérée des autorités d’occupation israéliennes et une ingérence dans les affaires de la mosquée Al-Aqsa », où cette convocation est venue après les remarques du cheikh Sabri mettant en garde contre le danger de permettre aux Juifs de « prier silencieusement » sur les places al-Aqsa, affirmant que « cette étape réside dans la légalisation de la prière des Juifs par une décision légalement protégée qui leur donne le droit de prendre d’assaut la mosquée quand ils le veulent ».

Des « appels sacrés » ont également été lancés pour la solidarité avec le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa devant le centre de détention de Moscobiya.

Ce matin, un certain nombre de colons ont pris d’assaut les places al-Aqsa, lourdement gardées, au milieu de tensions après avoir effectué des « prières silencieuses » sur les places du temple la semaine dernière.

    la source :
  • RT