SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

La « Marche des drapeaux » israélienne commence aujourd’hui à Jérusalem… malgré les appels à la « colère » à cause d’elle

Aujourd’hui, la marche des drapeaux israéliens à Jérusalem sera lancée, dans un geste qui risque d’augmenter les tensions avec les Palestiniens. Et cela a cause des tensions qui restent élevées dans cette région depuis les combats de 11 jours en Mai, et cela entre eux.

Et le nouveau ministre israélien de la Sécurité intérieure, Omer Bar-Lev, avait rencontré le chef de la police israélienne et d’autres responsables de la sécurité, et avait approuvé la marche, soulignant que la police était bien préparée, selon une declaration diffusé par les médias israéliens, où Bar-Lev a déclaré: «De grands efforts sont déployés pour préserver le tissu délicat de la vie et de la sécurité publique.

La marche représente un défi directement et immédiat pour le gouvernement de Naftali Bennett, qui a été approuvé par le parlement dimanche dernier, avec 60 voix pour et 59 contre.

Dans ce contexte, et avant la « Marche des drapeaux », l’armée israélienne a décidé de déployer des batteries de Dôme de fer dans tout Israël.

Et craignant les réactions à cette marche, l’ambassade américaine à Jérusalem a interdit aux employés du gouvernement américain et aux membres de leur famille d’entrer dans la vieille ville de Jérusalem-Est, aujourd’hui mardi.

D’autre part, les factions palestiniennes ont appelé à une « journée de colére » contre cette marche, et le mouvement Hamas a estimé que la marche des drapeaux israéliens qui doit être réalisée aujourd’hui, mardi, « va etre la raison de l’explosion et le debut d’une nouvelle bataille pour défendre Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa », appelant à « la mobilisation publique ».

Le Comité de suivi des Forces nationales et islamiques palestiniennes a appelé à « une marche vers Jérusalem », tandis que le mouvement « Fatah » a appelé ses cadres et le peuple palestinien à « affronter la marche des colons demain, mardi, et à rester unis dans défense de Jérusalem et des lieux saints islamiques et chrétiens », et cela selon « Russia Today ».