SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

La neige exacerbe les souffrances des Ukrainiens…Et un exode massif à Kherson

Alors que les craintes d’une catastrophe menaçant des millions d’Ukrainiens en raison de la poursuite du ciblage des infrastructures par la Russie s’intensifient, les météorologues ont prédit de fortes chutes de neige dans la capitale ukrainienne, Kiev, à partir de dimanche, avec des températures descendant en dessous de zéro, alors que des millions de personnes vivent toujours dans la ville et ses environs sans électricité ni chauffage.

La crise de l’électricité se poursuit

Ukrenergo, l’opérateur du réseau électrique, a déclaré samedi que les producteurs d’électricité n’étaient en mesure de couvrir que les trois quarts des besoins de consommation, ce qui a nécessité des restrictions et des coupures de courant dans tout le pays, selon Reuters.

Sergueï Kovalenko, directeur d’exploitation de la société Yasno, qui approvisionne Kiev en énergie, a déclaré que la situation dans la ville s’était améliorée mais qu’elle restait « très difficile ».

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré que 6 millions de personnes étaient privées d’électricité vendredi, après que le dernier bombardement russe de la semaine dernière ait infligé les pires dommages à l’Ukraine et laissé des millions de personnes sans électricité, eau ou chauffage.

La Russie affirme qu’elle ne vise pas la population civile, tandis que le Kremlin affirme que les attaques de Moscou sur les infrastructures énergétiques sont le résultat de la réticence de Kiev à négocier.

Vendredi, Zelensky a critiqué le maire de Kiev pour ce qu’il a décrit comme sa faible performance dans la mise en place d’abris d’urgence pour aider les personnes privées d’électricité et de chauffage après les attaques russes, dans une rare discussion publique entre les dirigeants ukrainiens, selon Reuters.

Ukrenergo a déclaré que les coupures de courant allaient se poursuivre et a exhorté à utiliser l’électricité dans certaines limites.

La neige devrait continuer à tomber à Kiev, qui comptait 2,8 millions d’habitants avant la guerre, jusqu’au milieu de la semaine, tandis que les températures devraient rester en dessous de zéro.

Les civils quittent Kherson

Samedi, des centaines de civils ont fui la ville de Kherson, dont ils célébraient la reprise il y a quelques semaines, pour échapper aux bombardements russes.

Ils ont fui Kherson alors que l’État rendait hommage aux millions d’Ukrainiens morts de la famine de l’ère stalinienne et cherchait à s’assurer que la guerre de la Russie en Ukraine ne prive pas d’autres pays du monde de ses exportations alimentaires vitales.

Une file de camions, de camionnettes, de voitures et de remorques transportant des animaux domestiques et d’autres biens s’étendait sur un kilomètre ou plus dans la banlieue de Kherson.

Des jours de bombardements intenses par les forces russes ont conduit à un exode marqué par des sentiments mixtes, car de nombreux civils étaient heureux de voir leur ville reprise mais regrettaient de ne pas pouvoir rester, selon l’Associated Press.

Kherson est l’une des nombreuses villes qui, ces derniers jours, ont subi des attaques lourdes de l’artillerie et des drones russes, avec des bombardements particulièrement concentrés dans cette ville.

Dans d’autres zones, les bombardements russes ont visé les infrastructures et des victimes civiles ont été signalées.

Samedi, des équipes de réparation ont travaillé dans tout le pays pour rétablir les services de chauffage, d’électricité et d’eau, qui ont été endommagés.

Selon les Nations unies, l’année dernière, l’Ukraine et la Russie ont fourni environ 30 % des exportations mondiales de blé et d’orge, 20 % du maïs et plus de 50 % de l’huile de tournesol.

    la source :
  • Associated Press
  • Reuters