SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

La Palestine condamne les nouvelles instructions visant à « exécuter » ses citoyens et les poursuit devant les tribunaux internationaux compétents

Le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a condamné la décision d’Israël de donner plus de facilités à l’armée pour tirer sur les lanceurs de pierres, même après leur retrait de la zone, selon un document publié par les médias israéliens.

Le ministère a déclaré qu’il considère ces instructions très sérieusement et les considère comme un « feu vert » pour commettre davantage d’exécutions sur le terrain contre des citoyens palestiniens, et les considère comme un mépris flagrant du droit international, du droit humanitaire international et des principes des droits de l’homme, et une forme de violation de la vie des citoyens palestiniens et de propagation de la peur et de la terreur en eux pour briser leur volonté de faire face à la colonie tout en défendant leur terre, leurs maisons et leurs biens.

Le ministère a tenu le gouvernement israélien pour « pleinement et directement responsable de cette décision raciste et fasciste, qui permet et autorise ouvertement le meurtre de Palestiniens et les traite comme des cibles à abattre, et transforme les soldats israéliens en véritables machines à tuer et à criminaliser ». Le ministère a ajouté qu’il assurera le suivi de cette décision auprès des institutions, organisations et tribunaux internationaux spécialisés, au premier rang desquels la Cour pénale internationale, car il s’agit d’une reconnaissance officielle par Israël de l’illégalisation et du viol de la vie des Palestiniens sans qu’ils représentent un réel danger pour les soldats israéliens, ainsi que de la preuve de l’implication du niveau politique et militaire en Israël dans les meurtres et les exécutions sur le terrain. Le ministère appelle également les Nations Unies et les organismes internationaux concernés à traiter cette décision très sérieusement, et à prendre les mesures et procédures nécessaires pour arrêter sa mise en œuvre et l’annuler immédiatement.