SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

La plus grande saisie de drogue de la région… Une énorme quantité de cocaïne a été saisie à Dubaï

La police de l’émirat de Dubaï, aux Émirats arabes unis, a annoncé aujourd’hui, dimanche, la mise en échec de la contrebande de 500 kilogrammes de cocaïne dans un conteneur hermétique dans un port maritime, d’une valeur de plus de 500 millions de dirhams, avec l’intention de trafic et de promotion après l’avoir reçue.

Et les médias locaux ont rapporté que l’opération qualitative était appelée « Al-Aqrab », qui est considérée comme la plus grande affaire concernant la drogue dans la région.

Le lieutenant-général Abdullah Khalifa Al Marri, commandant en chef de la police de Dubaï, a souligné la volonté du commandement général de la police de Dubaï de déployer des efforts incessants pour combattre les diverses formes de criminalité organisée internationale et arrêter ses auteurs.

Pour sa part, le général de brigade Eid Muhammad Thani Hareb, directeur du département général du contrôle des drogues, a confirmé que le processus d’arrestation de l’accusé a été caractérisé par un grand professionnalisme en surveillant les mouvements de l’accusé 24 heures sur 24, jusqu’à la fin de la journée et le raid, après que des informations soient arrivées selon lesquelles un gang international avait introduit une grande quantité de cocaïne par un membre du gang de nationalité moyen-orientale qui se trouve dans le pays, via un port maritime et cachée dans un conteneur, dans le but d’en faire le trafic et la promotion.

Le général de brigade Eid Hareb a ajouté qu’après avoir reçu l’information, ils ont formé une équipe spécialisée dans ce processus, et ont procédé à la surveillance de l’accusé jusqu’à ce que la cargaison de drogue lui soit envoyée, pour qu’il la transfère ensuite dans l’un des émirats du pays et la stocke dans un entrepôt.

À son tour, le colonel Khalid bin Moaiza, directeur adjoint du département général du contrôle des stupéfiants, a expliqué que le processus de surveillance de l’accusé a montré qu’il avait loué un véhicule à quatre roues motrices et acheté des outils de coupe à utiliser dans le processus de déchargement de la cargaison de drogue à des fins de trafic et de promotion, en prenant des précautions en se déplaçant d’un endroit à l’autre ; Pour s’assurer qu’il n’était pas surveillé, et en déterminant le temps d’arrêt, la police a fait une descente chez l’accusé et l’a saisi avec de la drogue, soulignant que l’accusé a admis qu’il possédait de la drogue, et il a été renvoyé au ministère public pour compléter les procédures légales.